laboratoire.jpg

La chimie, Plasturgie, Pharmacie dans le Sud Alsace

Effectifs de toutes les activités du secteur de la chimie (2011)La chimie, la pharmacie et la plasturgie rassemblent 114 entreprises et 7 520 salariés dans le
Sud Alsace.

La présence historique de l'industrie textile, le développement de l'industrie automobile et la proximité avec les entreprises pharmaceutiques du bassin bâlois influencent les activités des entreprises de ces secteurs sur le territoire.

  • Chimie : 26 entreprises, 3 177 salariés
  • Pharmacie : 5 entreprises, 844 salariés
  • Plasturgie : 54 entreprises, 2 652 salariés
  • Divers : 29 entreprises, 847 salariés

Entre 2004 et 2010, les secteurs de la chimie / pharmacie /plasturgie ont perdu plus de 13% de leurs effectifs dans le Sud Alsace.

Ces pertes d'emplois s'expliquent par les restructurations et l'automatisation de la production entreprises pour maintenir la compétitivité des structures dans un contexte de forte concurrence internationale et de contraintes règlementaires croissantes (source: étude Interface, 2011).
Au niveau national, plus de 20 000 postes ont disparu entre 1997 et 2006.
La plasturgie concentre la plupart de ces salariés fragiles.

Quelles évolutions prévues ?

Toutes les études nationales et régionales prévoient la poursuite de la baisse des effectifs dans les prochaines années, surtout dans la chimie de base et dans les activités de fabrication. La possibilité de nouvelles fermetures de sites, y compris dans le Sud Alsace, n'est pas à exclure. Une réduction des effectifs est à attendre pour les emplois d'opérateurs dans la fabrication et la logistique.

La diminution des effectifs s'explique par les restructurations, liées à la mondialisation et à la réglementation. Pour augmenter leur productivité, de nombreuses sociétés ont entrepris d'informatiser et d'automatiser leur outil de production. En particulier, la chimie de base et plus précisément la chimie organique ont été fortement impactées par la baisse des effectifs.

La chimie et la plasturgie continueront cependant à recruter dans les prochaines années, notamment pour remplacer les nombreux salariés partant à la retraite.
Dans la chimie comme dans la plasturgie, la pyramide des âges est identique à celle de l'industrie en général.
Dans la plasturgie, plus de la moitié des salariés âgés relève des métiers de la production. En particulier, trois métiers affichent une moyenne d'âge particulièrement élevée: les opérateurs de production, les opérateurs logistiques et les responsables de production.

La chimie de base regroupe les salariés les plus âgés. Par exemple, selon l'étude menée par le cabinet Interface pour la Région Alsace (2011), environ 200 personnes de plus de 55 ans travaillent sur le site de Rhodia à Chalampé. L'entreprise a prévu un plan de renouvellement de ces compétences. Elle recrute pour cela 2 groupes d'opérateurs de production, chaque année, par le biais de contrats de professionnalisation.

L'industrie du médicament, contrairement à la chimie et à la plasturgie, bénéficie d'une main d'œuvre relativement jeune. Les nouveaux recrutements permettront uniquement de compenser le nombre de départs à la retraite.

Consulter l'étude (février 2012)

Dernières actualités

Suivez-nous sur Facebook
Photo_TSLP.jpg

26 novembre 2019 : Soirée "Des témoins sous les projecteurs !"

26 novembre 2019

Cinq personnes vont venir raconter leur parcours de reconversion professionnelle.

L’objectif ? Valoriser les réorientations professionnelles réussies, mais aussi répondre aux questions que vous vous posez sur la reconversion professionnelle.  

Visuel Work in progress 1280.png

Le site Monmétierdedemain fait peau neuve !

25 juin 2019

Les contenus du site sont à jour, la refonte graphique est en cours ! Retrouvez toutes les informations nécessaires à votre évolution professionnelle...

ForumEmploiPfastatt.png

Rendez-vous au Forum pour l'emploi de la ville de Pfastatt

26 mars 2019

La 1ère édition du FORUM EMPLOI de Pfastatt se tiendra le jeudi 25 avril 2019

Nos partenaires