Mon métier de demain

Les dispositifs pour faire le point, se former...

Le CEP- Conseil en Evolution Professionnelle

Le conseil en évolution professionnelle constitue une opportunité pour faire le point
sur sa situation professionnelle et engager, le cas échéant, une démarche d’évolution professionnelle.
Il a pour ambition de favoriser l’évolution et la sécurisation de son parcours.

Il vise à accroître ses aptitudes, ses compétences et ses qualifications, en facilitant son accès à la formation.

QUI ?

Toutes les personnes engagées dans la vie active, notamment :
  • les salariés du privé
  • les personnes en recherche d’emploi
  • les jeunes sortis du système scolaire sans qualification ni diplôme.

QUOI ?

Le conseil en évolution professionnelle est une offre de service en information, en conseil et accompagnement personnalisés de projets professionnels, gratuite et accessible à toute personne active. Chaque personne dispose, au sein de cette offre de service, d’une information et d’un accompagnement adaptés à sa situation et à son projet d’évolution professionnelle défini avec un conseiller. La personne active bénéficie dans ce cadre de l’appui pédagogiqued’un conseiller-référent lui permettant de faire des choix professionnels éclairés et autonomes. Le Conseil lui permettra de mieux appréhender son environnement professionnel, l’évolution des emplois et des métiers sur le territoire ainsi que les services et prestations susceptibles d’être mobilisées pour la réalisation de son projet professionnel.
 

COMMENT PEUT-IL ÊTRE MOBILISÉ ?

En fonction de son besoin, la personne active prend l’initiative de mobiliser un conseil en évolutionprofessionnelle dans de multiples configurations, soit en anticipation d’une mobilité professionnelle, soit enpériode de transition professionnelle, ou encore dans le cadre d’une création ou d’une reprise d’entreprise.
Elle s’adresse, selon sa situation, à l’un des opérateurs CEP prévus par la loi :

Le Bilan de Compétences

Le bilan de compétences constitue la 1ère étape pourla construction d’un projet professionnel. Il permet de faire le point et d’élaborer un projet réaliste.
Le bilan de compétences permet au salarié de faire le point sur ses compétences, aptitudes et motivations et de construire son projet. Il peut être à l’initiative du salarié ou proposé par l’employeur. Effectuée en dehors du temps de travail, la démarche est confidentielle.

Le bilan de compétences peut aller jusqu’à 24 heures entre les entretiens avec un professionnel et le temps de travail personnel, sur une période de 2 à 4 mois.

Réalisé par un centre de bilan de compétences habilité par le Fongecif Alsace, il se déroule en 3 phases :

  • une phase d'investigation permettant à la fois de repérer les motivations, intérêts et compétences du salarié, et de s'informer sur les métiers suscpetibles de lui correspondre
  • une phase préliminaire d'analyse des besoins
  • une phase de conclusion préalable à la mise en oeuvre du projet professionnel.

Pour plus d'infos sur le financement et les centres habilités, rapprochez vous du Fongecif Grand Est !

La VAE - Validation des Acquis par l'Expérience

La Validation des Acquis de l'Expérience est une démarche entreprise par un actif ou par son employeur, pour faire reconnaitre officiellement les compétences qu'il a acquises lors de sa vie professionnelle ou de ses expériences extraprofessionnelles.
Au terme de cette démarche, la personne obtient un diplôme, un titre à finalité professionnelle ou un certificat de qualification. Pour initier une VAE, l'actif doit pouvoir justifier au moins 3 ans d'expérience professionnelle, et doit avoir acquis cette expérience dans des activités en lien direct avec le diplôme visé.
La VAE peut être réalisée à l'initiative de la personne (un salarié peut d'ailleurs demander un congé spécifique pour mener à bien son projet de VAE), ou à celle de l'employeur, qui peut inscrire cette action dans son plan de formation.

Le CPA - Compte Personnel d'Activité

C'est quoi ?

Le CPA permet de visualiser sur un même espace, le Compte Personnel de Formation - CPF, le Compte d'Engagement Citoyen - CEC, le compte personnel de prévention de la pénibilité - CPP.

Il permet d'utiliser les droits acquis tout au long d'une carrière professionnelle quelque soit la situation (salarié, en recherche d'emploi, agent public, travailleur indépendant ...) Il permet également de consulter l'ensemble des bulletins de salaire dématérialisés.

C'est un compte qui permet de connaitre les droits acquis pour la formation, d'utiliser des services numériques pour aider dans la construction du projet professionnel et de rechercher  une formation adaptée.

Pour qui ?

Toutes les personnes de 16 ans et plus et par dérogation aux jeunes de 15 ans ayant signé un contrat d'apprentissage. Ce compte est utilisable tout au long de la vie professionnelle, jusqu'à la retraite. Toutes les personnes engagées dans la vie active à l'exception pour le moment des fonctionnaires et des travailleurs indépendants.

Comment le CPF est il alimenté ?

  • en janvier 2015, les droits acquis au titre du DIF au 31/12/2014. Toutes les heures acquises au titre du DIF sont à inscrire dans le compte,
  • à compter de 2015, le CPF est alimenté sur la base des périodes d'activité salariée à raison de 24heures par an jusqu'au seuil de 120 heures, puis de 12 heures par an jusqu'à la limite de 150 heures.

Comment le CPP est il alimenté ? Un salarié exposé au cours de sa carrière à des facteurs de pénibilité a la possibilité de se former pour accéder à des emplois moins pénible de partir à la retraite de manière anticipée ou de travailler à temps partiel sans perte de salaire.

Comment le CEC est il alimenté ? Engagé dans une activité bénévole ou de volontariat, des droits supplémentaires sont alloués en reconnaissance de l'engagement : service civique, réserve militaire ...

 

Rendez-vous sur le site internet www.moncompteactivite.gouv.fr

Pour plus d'informations, contacter votre conseiller.

Le CIF - Congé Individuel de Formation

Le Congé Individuel de Formation permet à un salarié de suivre, à son initiative et à titre individuel, une action de formation, indépendamment de sa participation aux stages compris dans le plan de formation de l'entreprise.
Cette formation est suivie à sa demande pendant une période de congé dédiée, qui ne peut excéder un an à temps plein ou 1 200 heures à temps partiel.
Si le dossier est accepté par l'organisme financeur (le Fongecif ou un autre OPACIF, en fonction du secteur d'activité de l'entreprise), l'employeur maintiendra la rémunération du salarié dans la limite du financement accordé. À l'issue de la formation, le salarié pourra réintégrer l'entreprise après la formation, sans garantie cependant d'obtenir un poste correspondant à sa nouvelle qualification.

 

Liste non exhaustive
Dernière mise à jour :  mars 2017

Nos partenaires

  • Fond Social Européen
  • Maison de l'emploi et de la Formation
Région Grand Est
Fongecif
DIRECCTE Alsace
Bundesagentur für Arbeit
AFPA
Pôle emploi
M2A
CGT
UPA
CGPME
CFDT
Constructys
CFE CGC
CAPEB
CFTC
Chambre des métiers d'Alsace
AGEFOS PME
Adefim
DEFI
Force Ouvrière 68
Fédération BTP 68
MEDEF
Maison de l'Emploi et de la Formation - St Louis
Maison de l'Emploi et de la Formation - Vallée de la Thur
OPCALIA
Pôle chimie Alsace
Pôle textile Alsace
Union des Industries
UCA
UIC
UIT
Uniformation
Usgeres
La Poste
ERDF

www.monmetierdedemain.com