default.jpg

Le métier porteur :
Mécanicien - monteur  En France En Allemagne

Un métier d'avenir !

Le mécanicien monteur travaille dans un atelier de montage propre à son entreprise ou dans celui du client. Il monte, raccorde, ajuste, règle et contrôle des pièces et ensembles mécaniques variés ainsi que des organes pneumatiques, hydrauliques et électriques, le plus souvent selon des plans d'ensemble.

Autres appellations : mécanicien-monteur, mécanicien-régleur

Code ROME : H2901, H2909

Découvrir le métier de : Mécanicien - monteur

Principales compétences

  • Décoder et analyser un plan d'ensemble, un mode opératoire.
  • Mettre en place les procédures et équipements de sécurité.
  • Choisir et utiliser les équipements de levage adaptés à la charge et à la manœuvre.
  • Assembler et immobiliser des pièces et profilés.
  • Monter, fixer et régler des éléments mécaniques, électriques, hydrauliques et pneumatiques.
  • Contrôler des spécifications dimensionnelles et géométriques.
  • Participer aux réglages et essais des composants.
  • Règles d'hygiène, de sécurité et de protection de l'environnement.
  • Gestes et postures de la manutention manuelle.
  • Notions de physique (appliquées au levage).
  • Connaître les différents types de composants pneumatiques, hydrauliques et électriques.
  • Lecture de plans, schémas.

Principales tâches

  • Préparer une intervention de montage d'équipements industriels.
  • Assurer la manutention de charges à l’aide d’équipements de levage.
  • Monter et régler des ensembles mécaniques.
  • Monter, raccorder et régler des organes pneumatiques, hydrauliques et électriques.
  • Effectuer ou participer à la mise au point des composants pneumatiques, hydrauliques et électriques.
  • Assurer les contrôles de conformité et renseigner les documents d’intervention.

Indications sur le salaire

En moyenne, un mécanicien monteur débutant gagne 1600 euros brut par mois dans le Haut-Rhin.

L'environnement de travail

L'activité de ce métier s'exerce au sein d'entreprises industrielles en relation avec différents services (maintenance, méthodes, qualité, ...).
Elle varie selon le secteur, l'organisation, le type d'équipements (manuels, conventionnels, numériques) et le type de produits fabriqués.
Elle peut s'exercer par roulement, les fins de semaine, jours fériés ou de nuit. Le port d'Equipements de Protection Individuelle -EPI- (chaussures de sécurité, ...) est requis.

Où exercer ?
Alimentaire, Armement, Automobile, Aéronautique, spatial, Chimie, Construction navale, Eco-industrie, Electricité, Electroménager, Electronique, Energie, nucléaire, fluide, Ferroviaire, Machinisme, Mécanique, travail des métaux, Métallurgie, sidérurgie, Nautisme, Plasturgie, caoutchouc, composites, Pétrochimie, Sport et loisirs, Transport/logistique, Verre, matériaux de construction

Les tendances du métier de : Mécanicien - monteur

Tendances du métier dans le Sud Alsace  

Les candidats, pour peu qu'il aient l'autonomie nécessaire à ce poste, n'ont aucun mal à se placer ; le poste est en revanche exigeant.

Utiliser des logiciels de Fabrication Assistée par Ordinateur, respecter les règles de sécurité, et savoir se remettre à jour lors des modifications de machines et outils de l'entreprise sont des compétences primordiales à ce type de poste. Source : Observatoire UIMM

Tendances du métier outre-Rhin  

Les entreprises allemandes sont à la recherche de mécaniciens monteurs. Ils peuvent se former continuellement pour maintenir le niveau de qualification, se spécialiser. Les mécaniciens monteurs s'insèrent dans la mise en place, la programmation et la transformation d'équipements de production à commandes numériques.
 
Pour plus d'informations sur ce métier, rendez-vous sur le site Berufenet (Recherche par métier). Vous pouvez aussi consulter les études mensuelles sur le marché du travail de la Bundesagentur für Arbeit : Der Arbeitsmarkt.

Zoom sur les besoins en recrutement

201620172018
Demande d'emploi168115771233
Offres d'emploi  en France284223416
Offres d'emploi  en Allemagne326672458

Nombre d'offres d'emplois collectées par Pôle emploi. Certains employeurs utilisent d'autres méthodes de recrutement.

Les formations pour devenir Mécanicien - monteur

Liste non exhaustive des formations mobilisables dans le cadre d'une reconversion.

Cet emploi/métier est accessible avec un niveau 3 (CAP/BEP). De nombreuses formations modulaires existent, pour continuer à se spécialiser dans diverses techniques une fois le premier niveau atteint ; le métier est évolutif, porteur, l’évolution peut mener de technicien outilleur jusqu’à chargé d’affaires en industrie.

Formation professionnelle continue de niveau 3 :

  • AFPA :  Formation Monteur qualifié d'équipements industriels Lieux et dates

Formation professionnelle continue de niveau 4 :

  • Pôle formation Alsace : Formation Monteur qualifié d'équipements industriels Lieux et dates

Titres et certifications

  • Brevet d'Etudes Professionnelles en Production mécanique
  • Titre professionnel : Monteur qualifié d'équipements industriels
  • Titre professionnel : Technicien aérostructure

Bénéficiez d'un conseil personnalisé auprès de votre Conseiller en évolution professionnelle.

Pour plus d’informations sur ce métier

Dernières actualités

Suivez-nous sur Facebook
Tremplinemploi_2020.jpg

2 Mars 2020 : Tremplin de l’emploi de Wittelsheim

18 février 2020

Retrouvez le stand Mon Métier de demain sur ce forum !

nuit_orient_2020.jpg

7 février 2020 : votre prochain rendez-vous à la Nuit de l'orientation

21 janvier 2020

Retrouvez le stand "Mon métier de demain" à la Cité du train pour la Nuit de l'orientation.

Nos partenaires