default.jpg

Le métier porteur :
Conducteur de travaux  En France

Un métier porteur !

Le conducteur de travaux du bâtiment est le responsable technique, administratif et budgétaire de plusieurs chantiers de bâtiment. Il  prévoit et organise, à partir d'un dossier technique qui lui est confié, les différents moyens (tant matériels qu'humains) permettant l'exécution des travaux dans les meilleures conditions de délai, de sécurité, de qualité et de rentabilité. Il intervient dans chacune des phases de réalisation du chantier, et parfois même en amont, depuis son étude jusqu’à sa livraison.

Autres appellations : Ingénieur travaux, Responsable de travaux, Conducteur principal de travaux

Code ROME : F1201

Découvrir le métier de : Conducteur de travaux

Principales compétences

  • Analyser et exploiter une dossier de construction de bâtiment et vérifier la faisabilité technique d’un ouvrage.
  • Vérifier les métrés des ouvrages.
  • Constituer, vérifier et adapter un planning prévisionnel (main d’œuvre, matériaux et matériel, …).
  • Ordonnancer, piloter et coordonner les actions des différents intervenants.
  • Manager une équipe de maîtrise de chantier.
  • S’assurer de la parfaite exécution des ouvrages.
  • Etablir des budgets, des devis, des factures, assurer la gestion financière et administrative des chantiers.
  • Rendre compte des résultats de son activité.
  • Maîtriser la réglementation et les normes du bâtiment,  le code des marchés.
  • Lecture de plans.

Principales tâches

  • Constituer des dossiers de réponse aux appels d’offres de travaux.
  • Assurer la préparation technique, financière et organisationelle du/ des chantier(s).
  • Contrôler et piloter l'avancement des travaux.
  • Assurer la coordination à l’interne et à l’externe (clients, sous-traitants, …).
  • Etablir les documents relatifs à la gestion administrative et financière de l’entreprise.

Indications sur le salaire

En moyenne, un conducteur de travaux débutant gagne 2350 euros brut par mois dans le Haut-Rhin.

L'environnement de travail

L'activité de cet emploi s'exerce au sein d'entreprises du bâtiment, de travaux publics, de génie civil et maritime en relation avec différents intervenants (service méthode, chef de chantier, maître d'ouvrage, architecte, fournisseurs, ...).


Elle implique des déplacements sur les chantiers. Elle peut s'exercer en fin de semaine, jours fériés, de nuit et être soumise à des astreintes. Le port d'équipements de protection  est requis.


Où exercer ?
Administration / Services de l’État, Bâtiment et Travaux Publics -BTP-, Bâtiment gros œuvre, Bâtiment second œuvre

Les tendances du métier de : Conducteur de travaux

Tendances du métier dans le Sud Alsace  

Sur la période 2010-2020, au niveau national, on prévoit une création nette de +30 000 emplois pour les techniciens, agents de maîtrise et cadres du secteur du bâtiment et des travaux publics, et ce malgré un recul du secteur de la construction de 1,5% en 2019 après une hausse de 1,6% en 2018.

L'informatisation croissante, la mise en œuvre de systèmes qualité redistribuent l'organisation de travail au niveau de la fonction technique. Le nombre de chantiers pour lesquels le conducteur de travaux doit opérer augmente, notamment avec la réduction de la taille moyenne des chantiers dans le bâtiment. Avec la pression des délais, il est amené à passer plus de temps sur la préparation des chantiers et se substitue parfois à la maîtrise d'œuvre pour la coordination. Sources : ffbatiment.fr 2018, DARES.

Zoom sur les besoins en recrutement

201620172018
Demande d'emploi878155
Offres d'emploi  en France498456

Nombre d'offres d'emplois collectées par Pôle emploi. Certains employeurs utilisent d'autres méthodes de recrutement.

Les formations pour devenir Conducteur de travaux

Liste non exhaustive des formations mobilisables dans le cadre d'une reconversion.

Cet emploi/métier est accessible avec un niveau 5 (BTS/DUT) voire 6 (licence professionnelle) dans le secteur de la construction : bâtiment, travaux publics, génie civil, études techniques, études de prix...

Le poste est ouvert à des professionnels non-cadres après au moins 10 ans d’expérience et à des chefs de chantier expérimentés. Il est également proposé à des jeunes diplômés (profil école d’ingénieurs) après quelques années d’expérience notamment comme chef de chantier.

Formation professionnelle continue de niveau 5 :

  • AFPA : Titre professionnel de Conducteur de travaux du bâtiment et du génie civil – Lieux et dates
  • AFPA : Titre professionnel de Conducteur de travaux aménagement et finitions – Lieux et dates
  • AFPA : Titre professionnel Chef de chantier gros œuvre (niveau Bac+2) - Lieux et dates
  • CESI : Titre professionnel de Responsable de chantier Bâtiment et travaux publics Lieux et dates

Formation professionnelle continue de niveau 7 : 

  • CNAM : Ingénieur (BTP) Diplôme d'ingénieur Spécialité Bâtiment travaux publics Parcours Structures Lieux et dates

Titres et certifications

  • Titre Professionnel Conducteur de travaux du batiment
  • Titre Professionnel  TP : Conducteur de travaux publics de génie civil
  • Conducteur de travaux BTP : niveau 3 au CNAM
  • Brevet de Technicien Supérieur BTS : Travaux publics

Bénéficiez d'un conseil personnalisé auprès de votre Conseiller en évolution professionnelle.

Vous êtes Conducteur de travaux, quelle reconversion professionnelle ?

Explorez vos possibilités de reconversion professionnelle dans les domaines suivants :

Tertiaire / Autres secteurs

Pour plus d’informations sur ce métier

Dernières actualités

Suivez-nous sur Facebook
Tremplinemploi_2020.jpg

2 Mars 2020 : Tremplin de l’emploi de Wittelsheim

18 février 2020

Retrouvez le stand Mon Métier de demain sur ce forum !

nuit_orient_2020.jpg

7 février 2020 : votre prochain rendez-vous à la Nuit de l'orientation

21 janvier 2020

Retrouvez le stand "Mon métier de demain" à la Cité du train pour la Nuit de l'orientation.

Nos partenaires