default.jpg

Le métier porteur :
Accompagnant éducatif et social  En France En Allemagne

Un métier d'avenir !

C'est un métier qui relève à la fois de la santé et du social. 

Il effectue les services attendus par les personnes auprès desquelles il intervient pour concourir au maintien à domicile et faciliter la vie quotidienne : réalisation de leurs tâches domestiques, assistance pour les actes qui les concernent personnellement  et prise en charge de leurs jeunes enfants (selon la spécialité au diplôme d'AES, il exerce donc auprès de publics différents). Il exerce ses activités au sein d’équipes pluridisciplinaires (personnel médical, paramédical, éducatif et psychologique, …) en institution spécialisée ou à domicile.

Autres appellations : Aide médico-psychologique, auxiliaire de vie, assistante de vie aux familles

Code ROME : K1301 - K1302

Découvrir le métier de : Accompagnant éducatif et social

Principales compétences

  • favoriser et accompagner les relations sociales
  • Connaissance des publics et des pathologies
  • Bases de la diététique et principaux régimes médicaux
  • Déclencher des procédures d'urgence /Mettre en œuvre des gestes de premiers secours
  • Respecter des modes opératoires et rendre compte de son activité
  • Appliquer les règles d'hygiène, de sécurité au travail et de protection de la santé
  • Développer une posture orientée vers le service à la personne
  • Etablir une relation d’aide
  • Créer et participer à une dynamique de groupe, animer un groupe, mettre en oeuvre des techniques pédagogiques

Principales tâches

  • Assurer un soutien médico-psychologique auprès des personnes
  • Organiser les actes à accomplir en accord avec la personne et en s'adaptant au contexte
  • Faire face aux situations d'urgence ou qui nécessitent la mise en place d'un relais
  • Mettre en oeuvre les techniques et gestes professionnels appropriés dans l'aide à la toilette et à l'habillage, aux déplacements, à l'alimentation
  • Organiser les tâches domestiques en fonction du contexte et du temps imparti
  • Etre attentif aux personnes et respecter leurs habitudes
  • Mettre en oeuvre les techniques et gestes professionnels appropriés dans l'entretien du logement, du linge, la préparation des repas et des courses
  • Concevoir, organiser et animer des activités de groupe
  • Organiser le temps et les activités,  accompagner la socialisation et les apprentissages d'enfants
  • Participer à la mise en place et au suivi du projet personnalisé des personnes accompagnées

Indications sur le salaire

En moyenne, un accompagnant éducatif et social débutant gagne 1426 euros par mois.

L'environnement de travail

L'activité peut s'exercer en horaires décalés, les fins de semaine, jours fériés, de nuit, et être soumise à des astreintes ou des gardes en milieu hospitalier.

L'activité de ce métier s'exerce en autonomie au domicile de particuliers ou en équipe au sein de structures (maisons de retraite, foyers d'hébergement, ...), en contact avec différents intervenants (encadrant, famille, personnel médical, paramédical, ...). Elle s'exerce dans une relation d'aide et de services. 


Où exercer ?
Médical, médico-social, SAP

Les tendances du métier de : Accompagnant éducatif et social

Tendances du métier dans le Sud Alsace  

Le secteur de l'aide aux personnes s'est considérablement développé au cours des dernières années, et génère toujours autant d'intentions de recrutement et de publications d'offres d'emploi. Beaucoup de candidats sont inscrits, mais une part d'entre eux n'est pas assez mobile ou ne souhaite plus exercer ce métier.

Le métier d'aide aux personnes, sous toutes les déclinaisons prévues par le nouveau diplôme en place, est, selon toutes les projections de recrutement, l'un des plus porteurs pour encore au moins une décennie : du  fait de l'allongement de la durée de la vie et des dispositifs d'aide au maintien des personnes à leur domicile, cette tendance très positive devrait se poursuivre. Il a, de plus l'avantage de pouvoir être pratiqué comme employé (pour le compte d'une structure) ou en tant qu'indépendant, Sources : FEPEM, BMO, DARES

Tendances du métier outre-Rhin  

Les offres d'emploi d'auxiliaire de vie sont très nombreuses en Allemagne. Seul écueil : l'exercice de ce métier implique de travailler au contact constant du public, et de rédiger des écrits sur sa pratique. Les candidats doivent donc avoir un bon niveau en langue allemande pour pouvoir postuler.

Pour plus d'informations sur ce métier, rendez-vous sur le site Berufenet (Recherche par métier). Vous pouvez aussi consulter les études mensuelles sur le marché du travail de la Bundesagentur für Arbeit : Der Arbeitsmarkt.

Zoom sur les besoins en recrutement

201620172018
Demande d'emploi221724053116
Offres d'emploi  en France7928241151
Offres d'emploi  en Allemagne553256529

Nombre d'offres d'emplois collectées par Pôle emploi. Certains employeurs utilisent d'autres méthodes de recrutement.

Les formations pour devenir Accompagnant éducatif et social

Liste non exhaustive des formations mobilisables dans le cadre d'une reconversion.

Cet emploi/métier est accessible avec un niveau V (CAP/BEP). Plusieurs types de formation sont adaptées à l’exercice du métier d’auxiliaire de vie.

Formation professionnelle continue de niveau V :

  • AFPA : Formation Assistant de vie aux familles Lieux et dates
  • GRETA : Formation Mention complémentaire aide à domicile Lieux et dates
  • IFCAAD : Formation Diplôme d'État d'Accompagnant Éducatif et Social Lieux et dates
  • SAHNEO : Formations certificatives aide à domicile Lieux et dates

Titres et certifications

  • BEP Accompagnement, soins et services à la personne
  • Titre Professionnel Assistant De Vie aux Familles (ADVF)
  • Diplôme d'Etat d'accompagnant éducatif et social, ou DEAES : Nouveau diplôme - remplace les diplômes du DEAVS (Diplôme d'État d'Auxiliaire de Vie Sociale)
    et du DEAMP (Diplôme d'État d'Aide Médico-Psychologique)

Bénéficiez d'un conseil personnalisé auprès de votre Conseiller en évolution professionnelle.

Témoignage de reconversion réussie pour devenir Accompagnant éducatif et social

Autre témoignage : Isabelle est devenue auxiliaire de vie sociale

Le 13 mars 2012

A 40 ans Isabelle change de vie et devient auxiliaire de vie :

Isabelle débute son parcours professionnel avec son époux dans le commerce familial. Lorsque leur activité s'arrête, elle trouve un poste dans une entreprise agroalimentaire proche de chez elle. Elle est tâcheronne (payée à la tâche pour les pièces de viande désossées) pour cette entreprise agroalimentaire sous-traitante depuis 7 ans.

En 2006, elle commence à avoir des douleurs physiques et supporte mal la pénibilité de son métier, notamment les horaires décalés.

Elle décide de changer et de trouver un "métier qui a un sens".

Quelques années auparavant, ayant dû s'occuper de sa grand-mère malade, elle a découvert que cette approche de l'autre l'intéressait. Elle veut en faire son métier pour donner du sens à son travail en s'occupant des autres.

Elle contacte le Fongecif en 2004 avec un projet d'auxiliaire de vie. Elle participe à un atelier projet au cours duquel, elle explique sa demande et prend conscience que son projet n'est pas encore assez abouti et qu'elle doit engager des démarches afin d'appréhender le métier avec réalisme.

La conseillère lui parle du bilan de compétences qu'elle engage rapidement. La formation reste cependant un passage difficile à envisager. Elle a peu confiance en elle et hésite à mettre en oeuvre ce projet. Ses difficultés de santé s'amplifient et l'obligent à changer d'entreprise pour aller vers un poste moins pénible physiquement.

Elle devient employée en salaison et patiente le temps nécessaire pour pouvoir prétendre au CIF* tout en continuant à étoffer son réseau dans le secteur de l'aide à domicile en rencontrant les associations locales. Elle reprend contact avec le Fongecif en 2007 pour faire le point sur ses démarches et formaliser sa demande de formation.

Son projet de formation est accepté et financé.

Elle entre en formation à l'AFPA pour une formation d'Auxiliaire de Vie.

Elle travaille depuis fin 2007 en CDI pour une association, comme auxiliaire de vie. Très heureuse de ce changement, elle a repris confiance et pense à présent se former.

Source : Observatoire des Transitions Professionnelles des Fongecif

* Le CIF (Congé Individuel de Formation) est aujourd'hui remplacé par le CPF de Transition (Compte Personnel de Formation - Projet de Transition Professionnelle). Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site du Fongecif Grand Est.

Pour plus d’informations sur ce métier

Dernières actualités

Suivez-nous sur Facebook
Tremplinemploi_2020.jpg

2 Mars 2020 : Tremplin de l’emploi de Wittelsheim

18 février 2020

Retrouvez le stand Mon Métier de demain sur ce forum !

nuit_orient_2020.jpg

7 février 2020 : votre prochain rendez-vous à la Nuit de l'orientation

21 janvier 2020

Retrouvez le stand "Mon métier de demain" à la Cité du train pour la Nuit de l'orientation.

Visuel Newsletter janvier 2020.png

Découvrez notre dernière Newsletter !

21 janvier 2020

Notre site Internet a fait peau neuve : découvrez les dernières nouveautés dans la newsletter de janvier, en cliquant sur ce lien.

 

Nos partenaires