Mon métier de demain

Témoignages Gilles, 33 ans est devenu chauffeur de bus

Le 14 mars 2012

Encouragé par ses parents restaurateurs, Gilles engage un CAP hôtellerie. N'ayant pas réellement choisi cette orientation, il ne se présente pas aux épreuves. Après son service militaire, il travaille un an comme serveur mais abandonne définitivement ce secteur pour chercher rapidement un emploi "alimentaire". Il trouve un poste de magasinier cariste, compatible avec sa vie de famille. Après 4 ans dans la même entreprise, il est licencié et retrouve des missions intérim comme magasinier préparateur de commandes. Suite à ces missions, il est recruté en CDI en 2002 mais il ne voit aucune évolution possible en termes de responsabilité, de salaire et trouve son emploi monotone.

En 2008, il se sent prêt à changer de métier, à exercer une activité plus en adéquation avec ses aspirations. La situation financière de la famille est difficile. Il lui faut trouver une solution pour avoir un emploi plus rémunérateur. Il s'intéresse aux métiers du transport routier marchandise et du transport de voyageurs. Son frère étant chauffeur routier, il souhaitait exercer cette profession mais n'a jamais eu l'occasion de mettre en oeuvre ce projet. Il veut être sûr de trouver un métier qui lui plaise, suffisamment rémunérateur, et qui lui offre des perspectives en termes d'emploi.

Avec la conseillère Fongecif, ils analysent ses besoins et définissent ensemble un plan d'action pour avancer sur le projet et augmenter les chances de réussite. La conseillère lui présente le Titre professionnel de niveau V Conducteur du transport routier interurbain de voyageurs.

Deux mois après la fin de formation, il est recruté comme chauffeur de bus (CDI) dans une entreprise de transport en commun. Il est satisfait de cette nouvelle situation : il gagne mieux sa vie et se sent autonome et responsable dans son travail.

Avec le recul, malgré la complexité, il considère que les démarches auprès de professionnels sont nécessaires pour valider un choix de métier et que la rencontre avec la conseillère lui a permis de mieux comprendre ses priorités, ses choix, ses possibilités et de découvrir l'opportunité de passer son 1er diplôme à 33 ans.

 Source : Observatoire des Transitions Professionnelles des Fongecif

Tous les témoignages

Nos partenaires

  • Fonds Social Européen
  • Maison de l'emploi et de la Formation
Région Grand Est
Fongecif
DIRECCTE Alsace
Bundesagentur für Arbeit
AFPA
Pôle emploi
M2A
CGT
UPA
CGPME
CFDT
Constructys
CFE CGC
CAPEB
CFTC
Chambre des métiers d'Alsace
AGEFOS PME
Adefim
DEFI
Force Ouvrière 68
Fédération BTP 68
MEDEF
Maison de l'Emploi et de la Formation - St Louis
Maison de l'Emploi et de la Formation - Vallée de la Thur
OPCALIA
Pôle chimie Alsace
Pôle textile Alsace
Union des Industrie et Entreprises de la métallurgie
UCA
UIC
UIT
Uniformation
Usgeres
La Poste
ERDF

www.monmetierdedemain.com