Mon métier de demain

Métallurgie

Tendances du secteur

Le domaine de la métallurgie emploie plus de 20 000 salariés sur l’ensemble du Sud-Alsace, hors intérimaires. La population des employés étant vieillissante, les besoins en personnel devraient continuer à exister même sans création de postes.

Les personnels de maintenance, d’usinage, et les techniciens et cadres sont particulièrement recherchés. Les recrutements sont considérés par l’observatoire de branche comme stables.

Principalement, les activités des entreprises sont surtout liées à la construction automobile et à la construction de machines ou pièces industrielles.

L’observatoire de la métallurgie propose un point sur les métiers en tension, avec une vision sur les métiers en forte demande de personnel : plus de 20 métiers sont en tension en Grand Est, et la proportion de projets de recrutement difficiles atteint 74 % dans le Haut-Rhin. Il reste donc extrêmement pertinent de se professionnaliser. Source : Observatoire paritaire, prospectif et analytique des métiers de la métallurgie

Tendances des métiers

L’industrie est le secteur qui innove le plus en France. Avec 3.1 millions de salariés, elle est un des principaux moteurs de l'économie. Quand un emploi est créé dans l'industrie, 3 emplois sont créés dans les autres secteurs.

L’industrie, c’est 75% des dépenses de recherche et développement françaises. A la pointe de l’innovation, et doté de moyens de formation conséquents, le secteur est très actif sur :

  • l’introduction de nouvelles technologies : fabrication additive, la cobotique, objets connectés,
  • les thématiques de formation (initiale et continue) pour pourvoir les postes qui ont changé ou se sont spécialisés en raison de nouveaux modes de production,
  • les changements profonds dans les modes d’organisation du travail où le collaboratif et l’esprit entrepreneurial occupent une place centrale.

La branche métallurgie, quant à elle, porte un projet EDEC (Engagement de développement  de l’Emploi et des Compétences) transition numérique depuis 2017 ; l’objectif de cet accord est de faire en sorte que l’ensemble des acteurs appréhendent mieux les enjeux liés à la transition numérique. Il a pour finalité de favoriser l’appropriation, par les entreprises de la métallurgie, des enjeux de la transition numérique sur le développement de l’emploi et des compétences des salariés, et accompagne en ce sens les entreprises de moins de 250 salariés.

Vous trouverez ci-dessous les liens vers les métiers porteurs de la métallurgie :

Pour plus d’informations sur le secteur de la métallurgie, vous pouvez consulter ces liens :

                                                     

Les informations ci-dessus ont été actualisées en juin 2019. Le secteur étant en évolu­tion, certains contenus pourraient sensiblement fluctuer.

Nos partenaires

  • Fonds Social Européen
  • Maison de l'emploi et de la Formation
Région Grand Est
Fongecif
DIRECCTE Alsace
Bundesagentur für Arbeit
AFPA
Pôle emploi
M2A
CGT
UPA
CGPME
CFDT
Constructys
CFE CGC
CAPEB
CFTC
Chambre des métiers d'Alsace
AGEFOS PME
Adefim
DEFI
Force Ouvrière 68
Fédération BTP 68
MEDEF
Maison de l'Emploi et de la Formation - St Louis
Maison de l'Emploi et de la Formation - Vallée de la Thur
OPCALIA
Pôle chimie Alsace
Pôle textile Alsace
Union des Industrie et Entreprises de la métallurgie
UCA
UIC
UIT
Uniformation
Usgeres
La Poste
ERDF

www.monmetierdedemain.com