Mon métier de demain

Chimie, Plasturgie, Pharmacie

Tendances du secteur

La Région Grand Est représente 7,2% des salariés de la branche chimie, ce qui en fait la 5ème région de France pour le secteur.

Les effectifs sont plus fortement présents dans des entreprises de 100 à 249 salariés (37%) comparativement au niveau national où ils occupent 24%. Toujours à l’échelle régionale, on observe la tendance inverse au niveau des entreprises de moins de 100 salariés avec 27% des effectifs contre 36% au national. A noter enfin que les entreprises de 250 à 500 salariés embauchent tout de même 24% des effectifs dans le Grand Est contre 20% au national.

Le taux de féminisation en région est inférieur à celui observé sur le périmètre national, avec 25 % contre 39 %. Les salariés relevant des catégories « ouvriers /employés » et « agents de maitrise et techniciens » sont surreprésentés (81%) par rapport à la part des cadres en région Grand Est, à la différence du niveau national où ils occupent 69%.

A noter également : l’industrie pharmaceutique (1 500 salariés) se porte très bien ; la zone de Saint-Louis concentre 24% des effectifs du Grand Est et a vu ses effectifs augmenter de +35% entre 2007 et 2017.

Source : France chimie, Observatoire paritaire des industries chimiques, OREF


Tendances des métiers

Des changements organisationnels liés aux exigences de normes environnementales génèrent de nouveaux besoins en compétences mais aussi des créations de postes.

A l’inverse, les postes des opérateurs de fabrication n’ont pas connu d’innovations techniques majeures aux cours des dernières années, mais ont été automatisés. Les opérateurs, qui y ont gagné en qualité de travail, sont maintenant à même de mettre en œuvre des compétences nouvelles en maintenance, de gagner en responsabilité, de contrôler et faire du reporting. Cette complexification du travail de production explique le besoin croissant d’employés de niveau technicien.

Les acteurs de la branche Chimie sont fortement impliqués dans la formation des jeunes. Un nouveau baccalauréat professionnel a été mis en place : le Bac Pro procédés pour la chimie, l’eau et les papiers-cartons. Ce diplôme prépare au métier d’opérateur de fabrication dans les industries de procédés (industries chimiques, cosmétique, médicaments, traitement de l’eau, industrie agro-alimentaire, fabrication du papier…). Un nouveau BTS est proposé depuis septembre 2016 : Pilotage de procédés, pour le niveau technicien, et qui mène vers le métier de pilote d’installation de fabrication des industries chimiques.

A travers ces démarches, l’industrie chimique souhaite valoriser et développer les formations préparant aux métiers de la chimie de demain. Sources : Les métiers de la chimie, OPIC, OREF

 

Vous trouverez ci-dessous les liens vers les métiers porteurs dans le secteur de la Chimie :

Pour plus d’informations sur le secteur de la chimie, vous pouvez consulter :


Les informations ci-dessus ont été actualisées en juin 2019. Le secteur étant en évolu­tion, certains contenus pourraient sensiblement fluctuer.

Nos partenaires

  • Fonds Social Européen
  • Maison de l'emploi et de la Formation
Région Grand Est
Fongecif
DIRECCTE Alsace
Bundesagentur für Arbeit
AFPA
Pôle emploi
M2A
CGT
UPA
CGPME
CFDT
Constructys
CFE CGC
CAPEB
CFTC
Chambre des métiers d'Alsace
AGEFOS PME
Adefim
DEFI
Force Ouvrière 68
Fédération BTP 68
MEDEF
Maison de l'Emploi et de la Formation - St Louis
Maison de l'Emploi et de la Formation - Vallée de la Thur
OPCALIA
Pôle chimie Alsace
Pôle textile Alsace
Union des Industrie et Entreprises de la métallurgie
UCA
UIC
UIT
Uniformation
Usgeres
La Poste
ERDF

www.monmetierdedemain.com